Claro-escuro / Clair-obscur

par Martha Tremblay-Vilão

martha_clair-obscur

Sombra
e luz
como chamas de um fogo gigante
Laranja
e azul

O que se busca na sombra que não
se encontra na luz?
O que se busca na luz que é inimigo
da sombra?
Sempre é. Sempre é a mesma coisa.
A origem.

A luz clara tem um mistério
tão puro
que vira a pele
transparente

e tenho medo de desaparecer
de demolecularizarme

pois agora, mais que da sombra,
eu tenho medo da luz
aquela que se reflete
sobre as folhas, os ramos, a terra
atordoa as cores
oferece ao céu um canto
e uma tapeçaria aos mãos
estendidas até ela
como para captar um reflexo
uma miragem – talvez

uma parte de mim se deita entre as raízes
negras da árvore – do lado da sombra
e outra parte abre os braços – assim
omo a árvore – do lado do sol

eu sendo – inteiramente
sombra
e
Luz.

L’ombre et la lumière
comme deux flammes d’un même feu
immense
Orange
et bleu

Que cherchons-nous dans l’ombre
que l’on ne peut trouver dans la lumière?
Que cherchons-nous dans la lumière
qui est l’ennemi de l’ombre?
Toujours. Toujours la même chose.
L’origine.

La clarté nue détient un mystère
si pur
qu’elle rend la peau
trans-lucide

et j’ai peur de disparaître
de me démoléculariser

puisque maintenant, plus que l’ombre
c’est la lumière qui m’effraie
celle qui se reflète sur les feuilles,
les branches, la terre
étourdit les couleurs
offre un chant au ciel
et une tapisserie aux mains
tendues vers elle
comme pour s’emparer d’un reflet
un mirage- peut-être

une part de moi s’étend entre les racines
noires de l’arbre – du côté de l’ombre
alors que l’autre part ouvre les bras –
tout comme l’arbre – du côté du soleil

et je suis – toute entière
l’ombre
et la
Lumière.


 

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :