Fantaisies dans une érablière

par Monique Bourbeau

Tout a commencé par un texto de mon amie Evelyne:
« Riopelle t’attend à la maison amérindienne »

IMG_2941

J’ai trouvé la maison amérindienne, et Riopelle y était, avec ses oies, des hiboux et un loup-garou au sourire narquois. Dans l’érablière qui ceinture cette maison longue, trois chevreuils, queues dressées, ont attiré mon regard et mes pas sur un sentier. Des dorures jonchaient le sol et illuminaient mon regard. La vague lumineuse a failli fermer mes yeux et les détourner de quelques fantaisies que les arbres m’offraient.

Jolies torsades.

Interlignes et paragraphe.

Rameaux lumineux étreignant un tronc sombre.

Verte tige défiant la gravité sur un tronc agonisant.

Minuscules champignons à l’allure de méduses, sur le tronc parasité.

IMG_2940

 

IMG_2933

IMG_2931

IMG_2922

IMG_2918

IMG_2919

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer