Laetitia de Coninck

Née à Montréal en 1972, Laetitia de Coninck amorce sa pratique photographique à l’âge de 17 ans.  Artiste de l’intime, elle s’intéresse également à la poésie, au dessin et à la performance. Ses recherches s’inscrivent dans une opposition, une tension entre soi et le monde. Retrait/engagement, immobilité/mouvement, absence/présence, apparition/disparition revêtent autant de questions qu’elle ne cesse d’explorer.

Depuis 2015, elle mène une réflexion sur la fragilité, comme condition même de l’existence  et, de manière plus large, sur les liens entre la photographie et le vivant, sur les différentes postures internes  dans l’acte photographique et les multiples combinaisons  identitaires qu’il révèle.

Membre et administratrice du centre d’artistes L’Imprimerie et du groupe de recherche sur la pratique dirigé par Caroline Boileau,  Laetitia a suivi plusieurs ateliers en art performance, notamment avec Sylvie Tourangeau, Victoria Stanton et Caroline Loncol Daigneault. Elle a présenté sa première exposition solo intitulée Melymbrosia en mai 2017 à Espace Projet. Elle travaille actuellement sur sa prochaine exposition Chroniques de la disparition, qui aura lieu chez Skol du 10 janvier au 16 février 2019.

Contributions:

Géants

Wuthering

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :